Outre la préparation classique à l’accouchement avec une sage-femme, il existe d’autres techniques qui ont fait leurs preuves et s’avèrent intéressantes pour mieux appréhender le jour J.

Le yoga prénatal pour préparer son corps à l’accouchement

C’est l’une des techniques les plus courantes. Connue pour favoriser la détente et la relaxation, cette discipline aide grandement les femmes enceintes à lutter contre le stress, à assouplir leur bassin, à tonifier leur corps, à bien respirer pour gérer la douleur et surtout à prendre conscience de leurs capacités physiques. Nul besoin d’être une habituée du yoga pour y trouver du plaisir pendant la grossesse. Les exercices et les postures évoluent au fil de la grossesse, allant de l’accompagnement du changement corporel durant le premier trimestre à la préparation du corps à l’accouchement au dernier trimestre.

La sophrologie prénatale

Plus le jour fatidique approche, plus vous êtes angoissée ? La sophrologie aide à atteindre un état de relaxation, entre veille et sommeil, qui apaise l’esprit. Prodiguées durant le dernier trimestre de la grossesse, les séances sont conduites par un médecin ou une sage-femme spécialement formée à cette discipline. Vous serez informée de toutes les étapes de l’accouchement, vous apprendrez à mieux écouter votre corps et à maîtriser vos peurs. Le jour J, vous serez alors prête et aurez le dessus sur vos appréhensions.

L’aquagym pendant la grossesse

C’est bien connu, l’eau fait du bien pendant la grossesse. Les cours en piscine sont d’ailleurs envisageables tout au long de cette période. Le premier bienfait de l’aquagym est la légèreté que procure l’eau. Quand le corps se fait de plus en plus lourd et les sensations de jambes lourdes plus fréquentes, se sentir libre de ses mouvements fait le plus grand bien. L’eau possède également une action massante et atténue agréablement le mal de dos.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici