Si vous voulez vous mettre à la peinture à l’aquarelle, il existe un certain nombre de détails à prendre en considération. Il s’agit de techniques et astuces qui vous aideront à réaliser à une peinture à l’aquarelle digne de ce nom. Il ne s’agit pas d’une liste exhaustive. Voici donc quelques conseils pour réussir sa peinture à l’aquarelle.

Opter pour un brassage de technique

À l’aquarelle, deux techniques sont possibles : les techniques sèche et humide. Si vous optez pour la première de ces deux techniques, vous devrez avoir recours à des crayons pour l’aquarelle contrairement aux pinceaux requis pour la méthode humide.

Le brassage des deux techniques vous permettra de disposer à la fin d’une œuvre dynamique et moderne. Les pinceaux sont très pratiques pour réaliser des détails abstraits tels que le ciel ou une flaque d’eau. Les crayons, quant à eux, permettent de mettre l’accent sur des éléments et objets situés au premier plan de la peinture.

Laisser des blancs

En aquarelle, les peintures se font sur des feuilles de dessin blanches. Ceci étant, vous conviendrez avec nous que laisser du blanc va être relativement complexe. Cela demande de la dextérité et surtout un sens poussé de l’anticipation. Il s’agit d’un détail relativement important qui mérite qu’on s’y attarde.

Comment laisser des blancs ?

Cette interrogation suscite la curiosité de nombreuses personnes. À cet effet, il existe plusieurs méthodes. La première consiste tout simplement à conserver le blanc originel de la feuille de dessin. La seconde est certes plus sûre, mais requiert un travail supplémentaire. À l’aide d’un drawing-gum, vous devrez camoufler les parties de la feuille que vous désirez laisser blanches.

Où laisser des blancs ?

Dans une peinture à l’aquarelle, le blanc a deux significations. Soit il s’agit d’un reflet de la lumière ou de la couleur originelle de la peinture. Si tant est que vous souhaitez devenir un as de la peinture à l’aquarelle, vous devez nécessairement maîtriser le blanc. Le blanc peut être laissé pour signifier la présence d’une fenêtre, de la neige ou simplement pour matérialiser une ombre.

Bien choisir ses mélanges de couleurs

Plusieurs variantes de couleurs sont proposées sur les palettes d’aquarelle. Certaines sont opaques, d’autres semi-transparentes ou transparentes. Vous devez être suffisamment concentré pour parvenir à créer une harmonie agréable entre les différentes associations de couleurs. En règle générale pour ne pas être pris au piège, les spécialistes recommandent pour un mélange, un maximum de trois, voire quatre couleurs différentes.

Éviter de faire friser sa feuille de papier

La peinture à l’aquarelle requiert de l’eau. Mais attention, la quantité d’eau se doit d’être proportionnelle au type de papier sur lequel sera réalisée la peinture. Les papiers spéciaux aquarelle sont ceux que nous vous recommandons. Ils sont relativement épais avec un grammage au m² important, ils sont donc plus à même de résister. Néanmoins pour éviter que votre peinture soit gondolée une fois sèche, il est spécifiquement préconisé de tendre sur ses quatre extrémités le papier qui va servir à sa réalisation.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici