Le syndrome du côlon irritable est un trouble intestinal qui peut avoir plusieurs répercussions, dont de la constipation, de la diarrhée, des ballonnements ou encore des crampes. On appelle parfois cela un estomac nerveux ou un côlon spastique. Différents produits peuvent être à l’origine de cette maladie.

Bien que le SCI puisse être inconfortable et embarrassant pour les enfants, il ne provoque pas de problèmes de santé graves. Les médecins peuvent aider les enfants à gérer les symptômes du SCI en modifiant leur alimentation et leur mode de vie. Parfois, les médecins prescrivent des médicaments pour soulager les symptômes.

Les causes de cette maladie

La cause spécifique du syndrome est inconnue, même si elle a tendance à courir dans les familles. Les enfants atteints du SCI peuvent être plus sensibles à la douleur au ventre, à l’inconfort et à la plénitude que les enfants qui n’ont pas le SCI. Certains aliments – comme le lait, le chocolat, les boissons contenant de la caféine, les aliments gazeux et les aliments gras  –  ont également tendance à déclencher le SCI. Parfois, les gens ne découvrent jamais ce qui déclenche leurs symptômes du SCI.

Voici quelques informations utiles sur cette maladie en vidéo :

Certains enfants atteints du SCI ont tendance à être plus sensibles au stress et aux bouleversements émotionnels. Comme les nerfs du côlon sont liés au cerveau, des problèmes tels que les problèmes familiaux, les déplacements, les tests ou même les vacances peuvent affecter le fonctionnement du côlon.

Les traitements possibles

Il n’y a pas de remède pour le SCI. Mais beaucoup de choses peuvent aider à réduire les symptômes du SCI. Certains enfants atteints du SCI ressentent que manger avec prudence permet de réduire ou d’éliminer les symptômes du SCI. Votre enfant devra peut-être éviter le lait et les produits laitiers, les boissons contenant de la caféine, des aliments gazeux ou d’autres aliments qui semblent déclencher les symptômes. Certaines personnes atteintes du SCI se sentent mieux lorsqu’elles mangent des repas plus petits et plus fréquents.

Si le SCI de votre enfant semble être lié au stress, parlez de ce que vous pouvez faire pour aider à gérer les pressions liées à l’école, à la maison ou aux amis.