Vous avez un chien, un chat, un reptile ou autre nouvel animal de compagnie ? Grossesse et animaux domestiques peuvent faire bon ménage à condition de prendre certaines précautions pour ne pas mettre le fœtus en danger.

Trois maladies transmises par les animaux de compagnie

Les zoonoses, c’est-à-dire les maladies transmises par les animaux, se contractent facilement durant les premiers mois de la grossesse à cause d’une baisse des défenses immunitaires. C’est le cas de la toxoplasmose que l’on associe au chat, ou plus précisément à ses déjections. Les conséquences peuvent être dramatiques : naissance prématurée, mort du fœtus, etc.

Même si elle est bénigne, la teigne est très incommodante pendant la grossesse. Chat, chien, cochon d’Inde… de nombreux animaux de compagnie peuvent être porteurs du champignon responsable de cette maladie. Une fois ce champignon au contact de la peau, il s’y développe, cause des démangeaisons et l’apparition de plaques rouges.

La salmonellose est une autre maladie dont il faut se méfier. Les conséquences sont variables, pouvant aller d’une gastro-entérite à l’avortement dans les cas plus graves. Outre la consommation d’œuf cru, les risques sont accrus si vous avez un reptile à la maison.

Comment prévenir ces maladies ?

Si certaines personnes prennent une décision extrême et envoient directement leur animal de compagnie en pension ou en vacances pendant toute la durée de la grossesse, d’autres ont du mal à s’en séparer. Si tel est votre cas, des mesures d’hygiène draconiennes s’imposent pour protéger le fœtus. Si votre sérologie de toxoplasmose effectuée tout au début de votre grossesse s’avère positive, vous et votre bébé êtes protégés naturellement. Par contre, si elle est négative, il faudra redoubler de vigilance.

Limitez vos contacts avec votre animal. Après l’avoir caressé, ayez l’habitude de vous laver les mains. La maison doit également être bien nettoyée tous les jours. En effet, bactéries et champignons peuvent se fixer au sol, sur l’escalier, etc. Si vous n’êtes pas encore atteinte de toxoplasmose, laissez la corvée de nettoyage de la litière du chat à une autre personne.