Choisir un lait infantile parmi la multitude de références disponibles sur le marché relève du casse-tête pour les nouveaux parents. Composition, type, indications spécifiques… Les critères à prendre en compte sont souvent nombreux et décontenancent nombre d’entre nous. Si la maternité vous a fourni un lait infantile d’une certaine marque, sachez cependant que le choix définitif vous appartient. Voici quelques conseils pour y voir plus clair.

Lait infantile, lequel choisir ?

Pour choisir le lait infantile de son bébé, un premier critère va s’imposer à vous. Il s’agit de l’âge du bébé. En effet, on ne donnera pas la même formule de lait infantile à un nouveau-né qu’à un enfant de 2 ans. Les laits infantiles sont ainsi classifiés en trois catégories :
– le lait 1er âge ou préparation pour nourrisson : ce lait est donné de la naissance jusqu’au début de la diversification alimentaire, soit entre 4 et 6 mois selon les bébés.
– le lait 2e âge ou lait de suite : par sa composition adaptée, il coïncide avec l’introduction progressive des aliments et dure jusqu’à un an environ.
– le lait 3e âge ou lait de croissance : il est donné entre 1 et 3 ans, en complément d’une alimentation normale.

La composition des laits infantiles

La majorité des laits infantiles sont fabriqués à partir de lait de vache modifié. Modifié, car ce lait d’origine animale contient naturellement un taux de protéines bien trop élevé pour un bébé. La consommation de ce dernier pourrait ainsi provoquer une dysfonction rénale grave. C’est l’une des raisons pour lesquelles la composition de laits infantiles fait l’objet d’une réglementation stricte. Parmi les principales modifications subies par ce type de lait, on trouve :
– une baisse des protéines ;
– un enrichissement en fer ;
– un apport de graisses végétales ;
– un apport de glucides ;
– un apport d’acides aminés ;
– un enrichissement en vitamines…
Certaines formules de lait infantile vont encore plus loin en incorporant des probiotiques ou des acides gras essentiels à longue chaîne.

Les laits infantiles spéciaux

HA, AR, hydrolysat… Certaines formules affichent des mentions particulières et souvent nébuleuses pour des néophytes. Il s’agit de formules de lait infantile spécialement conçues pour répondre à des besoins particuliers du bébé :
– les laits « spécial prématurés » : ce sont des formules à forte teneur calorique et enrichies en protéines de manière à favoriser une prise de poids rapide du nouveau-né.
– les laits anti-régurgitation (AR) : ce sont des laits infantiles épaissis et enrichis en amidon (maïs, riz…) dont le but est comme son nom l’indique de limiter la tendance aux régurgitations d’un tout-petit.
– les laits hypoallergéniques (HA) : ce sont des formules dans lesquelles les protéines ont subi un traitement spécifique pour que leur pouvoir allergisant soit réduit. Ces laits sont préconisés chez les bébés dont l’un des parents présente un terrain allergique avéré.
– les hydrolysats de protéines de vache : ces laits infantiles sont destinés aux bébés allergiques aux protéines de lait. Ils sont uniquement délivrés sur ordonnance médicale.

Mais attention, il vaut mieux éviter de changer de lait infantile sans avoir demandé au préalable l’avis de son pédiatre ou de son médecin traitant. L’utilisation d’un lait infantile spécial est généralement soumise à une autorisation médicale préalable.