Pour bien résister aux agressions causées par le froid, la peau de bébé a besoin d’une protection de tous les instants. Voici quelques conseils qui vous seront certainement utiles en cette période où le mercure peut descendre au plus bas.

Evitez les superpositions de vêtements

Ce n’est pas en lui mettant dix couches de vêtements que vous assurez une protection suffisante à votre bébé. Vous ne faites que provoquer une transpiration excessive, ce qui peut causer une déshydratation et favoriser l’apparition de zones desséchées. De plus, vous le gênez dans ses mouvements, au risque de le rendre plus grognon que d’habitude.

Voici une idée de look pour votre tout-petit. Commencez par un body une pièce pour éviter que le ventre se découvre, favorisant l’infiltration d’air froid. Pour la suite, appliquez la règle de base : pour que bébé ait suffisamment chaud, mettez-lui une couche de vêtements de plus que vous. Une combinaison imperméable au-dessus du pantalon, un tee-shirt et pull, voilà une option facile à mettre en pratique dès que vous comptez sortir. N’oubliez pas les moufles et la cagoule pour réduire au maximum les zones découvertes.

Apportez un soin particulier au visage de bébé

Ce n’est pas parce qu’il fait froid que vous devez enfermer votre bébé chez vous en attendant que les températures remontent. Avant votre promenade en famille ou avant de le laisser jouer à l’extérieur, enduisez son visage d’une cold cream ou d’une autre crème particulièrement nourrissante. La première application se fera après sa douche. Elle sera renouvelée autant de fois que nécessaire pour que cette couche protectrice continue de remplir sa mission. Vous évitez ainsi les rougeurs, les tiraillements et la sécheresse du visage. La crème grasse pour bébé peut aussi trouver son utilité sur les zones desséchées que vous noterez sur le corps.

En intérieur, évitez les températures trop froides ou trop chaudes

En plus de l’habiller de manière raisonnable à l’extérieur, veillez à maintenir une température moyenne de 20°C dans un espace clos, c’est-à-dire chez vous ou dans votre véhicule. Cette précaution prévient les risques de déshydratation.