Trouver une place à la crèche peut parfois être un véritable parcours du combattant pour certains parents. Pourtant, contrairement à ce que l’on pense, il existe aujourd’hui plusieurs alternatives à ce type de structure de garde d’enfant.

La crèche d’entreprise

Les crèches d’entreprise sont aujourd’hui de plus en plus prisées par les parents qui n’ont pas eu la possibilité d’obtenir une place à la crèche collective pour leur enfant. Pratiques et aménagées dans les locaux mêmes de l’entreprise, elles accueillent les enfants des salariés aux heures de travail des parents. Les crèches d’entreprises sont régies par la même règlementation que celle des crèches municipales. Côté tarif, vous payerez quasiment les mêmes frais que dans une crèche classique.

La crèche parentale

La crèche parentale est une structure disposant d’une capacité d’accueil d’environ 25 enfants. À la différence de la crèche municipale, elle est gérée par une association de parents et non par la mairie. Les tarifs sont par contre identiques à ceux appliqués dans une crèche municipale. Les parents qui souhaitent placer leurs enfants dans ce type de structure doivent avant tout être membres de cette association, participer à la vie active de la crèche et donner un coup de main au personnel de l’établissement de temps à autre.

Le baby-sitting

Un certain nombre de parents optent pour le baby-sitting dans le cas où ils n’ont pas réussi à obtenir une place dans une crèche. Aujourd’hui, il est de plus en plus facile de trouver une personne à qui l’on peut confier son enfant en consultant par exemple le site web des agences spécialisées. Il est néanmoins préférable de prendre en compte l’expérience des candidats potentiels pour éviter les mauvaises surprises en votre absence.

Les micro-crèches

Les micro-crèches constituent également une excellente alternative aux crèches classiques. La structure peut accueillir environ une dizaine d’enfants et est aménagée en zone rurale. Le mode de fonctionnement, les prestations ainsi que les tarifs sont identiques à celles des crèches municipales habituelles. Les parents peuvent même bénéficier de l’aide de la CAF.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici