L’écart d’âge idéal entre deux enfants ? La réponse est très simple : il n’y en a pas. Par contre, un écart de deux ans n’aura pas forcément les mêmes effets qu’un écart de cinq ans par exemple. Pour savoir s’il est temps de mettre en route votre prochain enfant, il va surtout falloir prendre en considération plusieurs critères.

Votre âge et votre fertilité

Chez la femme, l’horloge biologique met souvent la pression. Vous avez rencontré des problèmes de conception avant d’avoir pu mener une première grossesse ou avez passé le cap des 35 ans ? Ce sont des situations assez courantes qui incitent les femmes à minimiser au maximum l’écart entre deux enfants. Concevoir pendant qu’il est encore temps, c’est ce qu’on se dit dans ces situations. Dès le retour de couches, une grossesse est déjà possible. Par ailleurs, les jeunes parents ont une préférence pour deux à trois ans d’écart entre leurs deux enfants.

Un petit ou un grand écart entre les enfants : avantages et inconvénients

Si l’âge des enfants n’est pas très éloigné, vous aurez à peu près le même rythme que les parents de jumeaux. Les premières années seront peut-être difficiles et très mouvementées : fatigue, sommeil perturbé, plus de sorties, etc. Il va falloir multiplier par deux tout ce que vous achetez, des couches aux laits infantiles.

Cependant, peu d’écart signifie aussi de grandes chances d’avoir des enfants complices et peu de risques de rivalité. Comme les enfants grandissent ensemble, ils ne se sentiront pas seuls, joueront ensemble et se découvriront peut-être des passions communes.

Les parents qui choisissent d’avoir des enfants aux âges rapprochés le font souvent pour des raisons pratiques. Les corvées de couches et de biberon se font en une seule fois, et une fois les enfants à l’école, on a le temps de souffler un peu.

Par contre, quand l’écart d’âge est plus important, l’aîné endosse plus facilement son rôle de grand frère ou de grande sœur. Il va aussi falloir replonger dans l’univers de bébé après avoir délaissé tout cela il y a plusieurs années.

Dans tous les cas, avant d’envisager de faire un second enfant, il faut tenir compte de votre situation financière, de votre situation professionnelle, de votre aptitude et votre volonté à vous occuper d’un second enfant.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici