Se faire belle et s’occuper de soi est toujours un réel plaisir, même pendant la grossesse. Cependant, certains soins et produits qui pourraient figurer dans votre rituel de beauté habituel sont à éviter durant cette période. Découvrez lesquels.

Une première coloration capillaire

La coloration est agressive pour les cheveux et peut même être peu tolérée par la peau. C’est pourquoi l’on conseille toujours de tester le produit colorant au préalable. Une telle expérience, s’il s’agit de votre première coloration, est déconseillée pendant la grossesse puisqu’il y a un risque d’allergie au produit.

Un gommage trop abrasif

Certes, le gommage est indispensable pour nettoyer la peau et éliminer les cellules mortes, mais il ne s’agit pas non plus de la décaper. Comme cette opération peut affiner la peau, il est préférable de choisir un gommage doux aussi bien pour le visage que pour le corps. Un gommage abrasif risque au contraire de rendre la peau encore plus sensible et de laisser la porte ouverte au masque de grossesse.

Les séances de bronzage dans une cabine UV

Le bronzage en cabine est fortement déconseillé depuis plusieurs années en raison des effets néfastes des rayons UV sur la peau. Cela est aussi valable pendant la grossesse. De plus, la chaleur risque d’aggraver davantage vos problèmes de circulation sanguine. Par contre, si vous prévoyez de sortir au soleil, n’oubliez pas d’appliquer une protection solaire adaptée à votre état de santé et évitez toute exposition entre midi et 15 heures.

L’usage d’huiles essentielles inadaptées aux femmes enceintes

Même si les huiles essentielles sont des produits naturels, cela ne signifie pas qu’elles sont sans danger. Au contraire, ces produits très concentrés pénètrent dans l’organisme et peuvent avoir différents effets. Pendant la grossesse, il convient de redoubler de vigilance. De nombreuses huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes, surtout durant le premier trimestre. D’autres, par contre, peuvent aider à soulager les petits maux de la grossesse. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à un aromathérapeute.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici