Faut-il surveiller les adolescents qui utilisent les réseaux sociaux ? Les parents peuvent se sentir démunis face à l’importance des réseaux sociaux dans la vie de leurs enfants.

Les réseaux sociaux représentent-ils un danger pour les adolescents ?

Les réseaux sociaux ne représentent pas en eux-mêmes des dangers pour les adolescents. Ils y font de nouvelles rencontres ou gardent le contact avec leurs amis partis au loin. Toutefois, des individus mal intentionnés utilisent les réseaux sociaux à mauvais escient. Il y a en premier lieu les prédateurs sexuels qui s’en servent pour entrer en contact avec les adolescents. Certains enfants sont aussi victimes de harcèlement, d’intimidation ou de chantage via ces plateformes.

Les parents peuvent-ils surveiller les faits et gestes de leurs enfants sur les réseaux sociaux ?

Connaître les faits et gestes de ses enfants sur les réseaux sociaux est un bon moyen de les surveiller. Cela peut se faire en intégrant leur cercle d’amis. Si certains parents sont tentés de se connecter sur le compte de leur enfant, il faut savoir que cette mesure peut devenir source de conflit.

Quelles alternatives s’offrent alors aux parents ?

Avant de laisser les adolescents utiliser les réseaux sociaux, il est essentiel de bien les encadrer en imposant des limites. Vous pouvez par exemple limiter leur temps de connexion, que ce soit sur l’ordinateur, une tablette ou un smartphone. De nombreux fournisseurs Internet peuvent aussi aider à mettre en place des contrôles parentaux et bloquer des sites jugés inopportuns. Contrôler les sites visités permet également de surveiller discrètement les différents mouvements. Mais avant tout, un dialogue constructif doit être établi entre les parents et l’enfant.

Bien informer les enfants pour les protéger

Les parents se doivent d’informer leurs enfants des dangers liés aux réseaux sociaux. Un dialogue permet d’exposer et discuter des mauvaises expériences qu’ils risquent de subir. Il est important de leur apprendre à limiter leur cercle de relation et ne pas accepter les faux-amis. Il faut aussi leur faire comprendre que certains actes, comme mentir sur leur âge ou diffuser des photos ou détails gênants sur leurs amis, peuvent avoir des conséquences désastreuses.


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici