Il n’y a pas vraiment d’âge idéal pour devenir parent, mais pour la femme, l’horloge biologique est un facteur déterminant. À partir de 35 ans, les risques d’anomalies augmentent. Mais comment savoir si l’on se sent prête à devenir maman ?

Concevoir son premier enfant entre 20 et 30 ans

Si beaucoup de femmes tombent enceintes assez jeunes, la vingtaine est une excellente période pour concevoir. En effet, à 20 ans, le corps est prêt biologiquement. On a assez d’énergie pour vivre le marathon des neuf mois et accoucher, pour s’occuper d’un enfant et retrouver une belle silhouette.

Actuellement, de plus en plus de femmes choisissent de fonder une famille assez tardivement, car elles mettent en priorité leur carrière professionnelle. En 2000, l’âge moyen d’une mère à la naissance de son premier enfant était d’environ 29 ans. Certaines femmes attendent même d’avoir franchi le cap des 30 ans pour concevoir. À cet âge, la stabilité professionnelle, financière et amoureuse offre une meilleure tranquillité d’esprit.

L’âge de 35 ans marque un grand tournant dans la vie d’une femme. À partir de là, les chances de tomber enceinte diminuent fortement, et si l’on arrive tout de même à commencer une grossesse, elle nécessite un suivi rapproché car les anomalies ne sont pas rares, en plus d’un risque un peu plus élevé de trisomie 21.

Les facteurs à considérer pour savoir si l’on est prête

Un bébé se conçoit à deux. Si certaines femmes n’ont pas peur d’élever seules leur enfant, d’autres attendent d’avoir trouvé l’homme de leur vie pour se lancer. Quel que soit votre cas, il faut savoir que c’est une grande décision et qu’un enfant est toujours une grande responsabilité. Avant de sauter le pas, outre l’envie d’avoir un bébé, essayez d’analyser les points suivants :

  • avez-vous les moyens d’élever un enfant ?
  • avez-vous encore de grands projets professionnels qui pourraient limiter le temps consacré à votre enfant ?
  • vous sentez-vous mentalement et émotionnellement prête à devenir responsable d’un autre être humain que votre propre personne ?
  • seriez-vous prête à délaisser un moment les sorties et autres petits plaisirs qui ont toujours rythmé votre vie ?
  • pouvez-vous compter sur certaines personnes pour vous épauler et vous aider à élever ou garder votre enfant ? Il peut s’agit d’un conjoint, des parents, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici